Littérature

/Littérature

octobre 2016

Batterie faible

Soirée de l'amicale des étudiants d'histoire au Chez Wat. Jeudi. 20H30. Prévoir un déguisement (thème : « 1000 ans de Moyen-âge »). Le texto avait été tapé sur le téléphone portable de Guillaume. Guillaume, camarade d'amphi. Guillaume, étudiant en deuxième année à la faculté d'Histoire de Caen. Tout comme moi. A l'époque, Guillaume n'avait pas de smartphone. Je [...]

septembre 2016

Donkey Rocks

Je me souviens encore très distinctement de cette virée étrange dans l'ouest de la France, près de Nantes je crois bien, où nous nous sommes rendus, un éblouissant soir de juillet, au Festival des Musiques Ethniques et Démoniaques. Mon compère Fleur et moi, on devait rejoindre tout un attroupement de grands gaillards à la barbe [...]

Bien née

Tu demeures une énigme, un repoussoir, une bête curieuse que l'on aimerait déchoir. Jeune petite femme au teint cireux, serre-tête dans les cheveux, ongles repeints en rouge, jamais de décolleté, cela pourrait choquer de trop en divulguer. À peine sortie de ta chrysalide, et déjà, la moitié du pays s'écharpe sur ton seul nom. Es-tu [...]

Avant-première sous les abysses

Nico avait payé les billets. « C'est la première fois que je vais aller au Grand Rex ! », avait-il dit. C'était la première fois pour moi aussi. Honteusement, j'avouais à mes amis que c'était aussi la première fois que j'allais voir un film d'horreur dans une salle obscure. A 16 balles la place, autant que ça soit [...]

Autobahn hallucination

J'avais passé la nuit sur cette autoroute. C'est d'ailleurs, à ce jour encore, à peu près tout ce que je connais de l'Autriche. Les vacances touchaient à leur fin. Nous avions déposé un compère dans le nord de la Slovénie, à la lisière des Alpes Juliennes - « on a relâché l'ours slovène », avait-on gaiement plaisanté [...]

juin 2016

Marcher

La montagne a cela de séduisant qu'elle offre comme cadeau une infinité de points de vue à chaque fois inédits : on n'a jamais totalement terminé de la parcourir, et les milliers de photographies mentales qu'elle fait couler en cascade peuplent à jamais mon imaginaire. Lorsqu'il pense au bonheur, un homme ne peut penser qu'à [...]

Sweet Child O’Mine

Pauvre de toi, chère étoile amphétaminée. La dernière fois que je t'ai vu, tu n'étais même plus capable de chanter tes propres chansons correctement. Les hommes pleurent lorsqu'ils lisent les nécrologies et apprennent, au détour d'un suicide abscons, la mort de leur vedette de prédilection, de leurs constellations sonores. Au risque de te déplaire, toi, [...]

janvier 2016

Ivresse sur la voie publique

Pour fuir ses jours, La Poche se remplissait dès qu'il le pouvait de vin à la démesure. Une douce manière de s'évaporer un peu lorsqu'on sort du lycée, mais quand même, à vingt-cinq ans passés, son comportement m'inquiétait, tout en me rassurant, à la fois, sur mon propre sort.

Dialogue entre une hyène et un éléphant

Ignorerais-tu que le sang est le bien le moins rare ici bas? Les guerres de clan, les parricides, les moeurs bien étranges de certains de nos voisins que je ne nommerais pas permettent à ma panse de se remplir bien plus régulièrement que tu ne sembles le croire.