Textes Divers

//Textes Divers

janvier 2022

La pâte à barbelés

2022-01-04T18:53:46+02:00

Cette nuit j’ai rêvé Que je déjeunais tard De quelques barbelés Avant un cours d’histoire Retombé en enfance En pré-adolescence Sans penser plus à rien Je dégustais cette ferraille Sous un vent estival Une atmosphère ouatée Dans une cour de récré Remplie de camarades Tous plus petits que moi Bon appétit à toi Moins initiés [...]

La pâte à barbelés2022-01-04T18:53:46+02:00

Rénac Plage

2022-01-02T11:37:59+02:00

J’ignorais que le lac Avait été vidé Éviscéré On lui voyait dessous Le sable, les graviers Les roches dénudées Les bouées échouées Les bosquets autrefois chevelus Devenus glabres, mis à nu Et les chemins bariolés de ronces Inextricables en la saison Nous obligèrent à bifurquer Et à marcher sur les rebords Du gouffre provisoire Desquels [...]

Rénac Plage2022-01-02T11:37:59+02:00

décembre 2021

Arnaques, clim’ et boîtes à rythme

2021-12-08T18:31:14+02:00

Arnaques, clim’ et boîtes à rythme Continuées par le vent Interrompues par le temps Emmurées vivantes Sous le soleil du présent Sempiternel agacement D’une vie lente passant à toute vitesse Aux alentours de midi N’atteignant pas toujours minuit Une vie qui nuit gravement Inévitablement Stoppée par un mur de briques Appelé confinement À rythme irrégulier [...]

Arnaques, clim’ et boîtes à rythme2021-12-08T18:31:14+02:00

avril 2021

Pour Naphta

2021-04-22T10:27:29+02:00

Toi l’Auvergnat aux cheveux longs À la peau noire de toute façon Pas vraiment la tête d’un bougnat Ni une gueule à parler patois Avec tes dreadlocks jusqu’aux fesses Et ta dégaine de métèque T’as effrayé plus d’un raciste Dans cette république bananière Inhospitalière Pour celles et ceux qui n’entrent pas Dans la norme des [...]

Pour Naphta2021-04-22T10:27:29+02:00

février 2021

Chanson des musiciens

2021-02-03T21:26:14+02:00

André était pianiste De jazz Il n’était pas bien riche Mais il vivait de son clavier Qu’il ramenait dans les banquets Les mariages et les casinos Il avait connu Nougaro Il avait une longue carrière Presque anonyme mais pas moins fière Que celle d’un torero Que celle d’un Charles Trénet Maintenant, il a raccroché Plié [...]

Chanson des musiciens2021-02-03T21:26:14+02:00

janvier 2021

Anticonforme et confortable

2021-01-28T11:11:27+02:00

Dans ce bel intérieur tu n’as manqué de rien Et surtout pas d’ennui pauvre petit bourgeois Une jeunesse fleurie avec des roses d’or En lettres capitales ton sort était écrit Tu seras avocat, banquier ou médecin Ta mère te l’avait dit pauvre petit bourgeois Élevé aux vapeurs d’un parfait entre-soi La surprise du chef arriva [...]

Anticonforme et confortable2021-01-28T11:11:27+02:00

Pandemonium

2021-01-10T18:49:06+02:00

Que devenons-nous Durant la Pandémie Pan veut dire "tous" Tousse Démos signifie "peuple" Ou quelque chose comme ça Peuple de l’abîme Pas au fond, mais juste au bord Assez pour entrapercevoir La fin de ce temps-là Ce temps où l’on pouvait sortir Nus sous nos vêtements Pour niaiser insouciants Ce temps où l’on serrait des [...]

Pandemonium2021-01-10T18:49:06+02:00

Jeudi à Lessay

2021-01-02T15:59:10+02:00

Il a plu sur la campagne Pendant des jours et des nuits De l’eau claire comme du cristal A déferlé en flocons-gouttes Elle a empli les prairies Vagabondé sur les routes Sur les côtes Dans la terre Extension du marécage Bien au-delà de Carentan Jusque dans l’arrière pays ornais Non loin de Domfront La Normandie [...]

Jeudi à Lessay2021-01-02T15:59:10+02:00

décembre 2020

Destruction Créatrice

2020-12-17T14:42:08+02:00

Près d’un an de cavale En dehors du monde Apprivoisé À faire mentir mon thème astral Sur un kilomètre à la ronde Cerné Par des corbeaux en rafales En nuées Annonçant le retour De la Destruction Créatrice Cauchemar capitaliste Surgi de derrière les deux tours Celle de l’Imperator Celle de l’Impératrice Tandis que nous attendons [...]

Destruction Créatrice2020-12-17T14:42:08+02:00

octobre 2020

Nouveau monde

2020-10-14T16:11:14+02:00

Il est interdit d’interdire De travailler Il est autorisé d’autoriser À consommer Dans la limite des stocks disponibles Et jusqu’à vingt-deux heures Couvre-feu oblige Mais attention au superflu On te voit marcher dans ta rue T’épanouir, endimanché Attention à ne pas trop en profiter Ton plaisir peut être le malheur De ton prochain Tu n’as [...]

Nouveau monde2020-10-14T16:11:14+02:00