La capitale

Penser à la montagne dans un bus francilien

Se moquer des passants qui ne ressemblent à rien

Interrompre un poème avec une hémistiche

Éplucher les humains sur de petites fiches

 

Badiner à plusieurs et taper sur les gens

Parader à toute heure pour occuper les Champs

Observer les étoiles et vouloir être ailleurs

Apprendre de la ville et de toutes ses humeurs

 

Traîner son ventre vide sur toutes les avenues

Refuser une écharpe à un homme presque nu

Penser à ses vacances au bord de la Garonne

Étudier la socio pour bosser dans la com’

 

Se plaindre du métro et sa discourtoisie

Planter des tiges en fer contre les sans-abri

Faire des allers-retours de Paris en banlieue

Avoir perdu l’idée de ce qu’est un ciel bleu

 

Visiter une expo au Palais de Tokyo

Vendre de la MD derrière le comico

Ressasser les vallées, les pentes ardéchoises

Servir des mojitos aux extraits de framboise

 

Regarder l’avenir avec circonspection

Retrouver un emploi après la case prison

Embellir les parkings en y mettant des fleurs

Choisir l’anonymat pour soigner sa rancoeur

 

Partir en pélerinage-promenade au Père Lachaise

Arpenter les boulevards sans s’y sentir à l’aise

Organiser des fêtes le long du Saint-Martin

Finir au Bois d’Boulogne pour y faire le tapin

 

Aller au cinéma toutes les après-midi

Repartir au travail et finir à minuit

Revoir la Normandie et ses forêts humides

Espérer l’extinction des sentiments cupides.

2019-04-10T16:25:20+01:00

Leave A Comment